Chats Libres de Colomiers

Actualité et quotidien des bénévoles du CLC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mésaventure de Delvoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valerieb
Admin
avatar

Nombre de messages : 28237
Prénom : Valérie
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: La mésaventure de Delvoux   Dim 28 Déc 2008 - 14:26

Delvoux est un chaton qui était trés craintif, et qui s'est peu à peu dévergondé au point de grimper sur les meubles et faire diverses bêtises, un vrai chaton quoi!

Il a pris la mauvaise habitude d'aller grignoter mes petits bambous, les "lucky bambous" trés à la mode depuis quelques années, vous savez ces petites tiges qui poussent dans l'eau et dont les feuilles poussent et s'étoffent.
En quelques jours, ce fut un ravage, et il ne restait plus que les tiges.

Recherches sur internet sur la toxicité du bambou, néant, le bambou est innofensif....

Le 04 au soir, petit minou qui avait pris l'habitude de se blottir dans mes cheveux pour s'endormir, n'ai pas venu, il était sous mon mit, donc je ne me suis pas inquiétée.

Le 05 petit matin je l'appelle, il tarde à venir et s'agrippe comme il peut avec ses pattes avant afin de grimper sur le lit.

Je le prends et il est tout mou, respire fort et ne réagit pas, il a le regard dans le vide, les pupilles complètements dilatées et s'affale sur le côté.
Mon tit minou ne va pas bien du tout!!!!

J'attends l'ouverture du cabinet vétérinaire et l'y conduit en urgence.
Il y reste la journée en observation.

Rien de particulier, si ce n'est qu'il ne veut pas manger, le véto voit bien que quelque chose cloche, mais ne sait pas quoi.
Les dents peut-être? les chatons réagissent bizarement lorsqu'ils changent leurs dents, ou un coryza qui va se déclarer? .....il faut attendre que la maladie se déclare m'affirme-t-on.

Je ramène donc à la maison, le chaton qui a un peu repris ses esprits.

La soirée pas super, il respire de plus en plus fort, ne mange pas et ne tiens plus sur ses pattes.

Le 06 aprés-midi sa respiration est bruyante, il force beaucoup pour respirer, et n'est plus trop réactif et se laisse manipuler.

J'entreprends des recherches beaucoup plus poussées sur internet, et tombe sur le blog d'un véto qui met en garde sur la trés grande toxicité des "lucky bambous", qui en réalité sont des DRACAENA SANDERIANA et sont hautement toxiques pour les animaux.

Voilà, j'en ai enfin la confirmation là, noir sur blanc devant mes yeux!!!
Le véto est appelé en urgence, il ne prends pas la chose au sérieux et en rigole un peu.
Idem pour le centre anti-poison qui confirme les dires du véto, ce n'est pas toxique!

J'ai beau insister, c'est sur, je l'ai lu, vu sur le net.....mais je reste là, impuissante et déséspérée avec mon chaton.

Je commence à lui donner de l'eau à la seringue toutes les heures afin qu'il ne se déshydrate pas plus qu'il ne l'est déjà, la nuit aussi, j'ai tellement peur qu'il ne meure dans mes bras!

Le lundi matin, 1ere heure son état est à mon avis critique, je le ramène chez le véto et insiste, insiste et reinsiste au risque de paraître ridicule sur ce que j'ai lu sur le blog du véto.

Le bambou ingéré provoque des brûlures de l'oesophage, de l'estomac, des ulcères, une insuffisance pulmonaire, cardiaque, des hallucinations, des pertes d'equilibre, des lésions neurologiques.....tout ça, c'est ce qu'il a mon ptit lou.....au secours!!! croyez moi!!!

Le véto est perplexe et le garde encore en observation.
J'appelle dans la matinée pour avoir des nouvelles, et là.....
PIF, il a trés certainement la PIF à un stade trés avancé, je suis éffondrée...le mot est faible!
Prise de sang, et à mon "grand soulagement" ce n'est pas ça, autant de frayeur en si peu de temps, dur dur à encaisser.
Revenir en haut Aller en bas
Valerieb
Admin
avatar

Nombre de messages : 28237
Prénom : Valérie
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: La mesaventure de Delvoux 2   Dim 28 Déc 2008 - 15:03

Ce n'est donc pas la PIF, sa chance de survie, s'il y en a une, n'est donc pas réduite à néant.

Je reviens le soir et insiste pour reprendre chez moi ce petit corps flasque.
Je redemande au véto de me croire, qu'il s'est intoxiqué.

Le véto me donne du FORTOL pour que je puisse le nourrir un peu à la seringue toutes les heures encore.
Et ma nuit s'est résumée à ça, 2ml par 2ml lui administrer ce liquide fortifiant et espérer qu'il tiendra le coup.

Le 09 au matin, je ramène le petit chez le véto.
Je comprends que le véto s'est renseigné de son côté et a entrepris des recherches en mon sens.
La thèse d'un élève en botanique parlait de cette plante, HOURRA!!! on me croit enfin, je suis enfin prise au sérieux aprés 4 jours de desespoir!

Il reste là-bas, la journée sous perfusion sous cutanée; je le reprends le soir.
Il a effectivement la trachée et estomac brûlés et je dois en plus du fortol lui administrer matin et soir un pansement gastrique.

Une radio est refaite, il a une fibrose aux poumons, ce qui explique qu'il respire de plus en plus mal.

Une échographie a aussi été faite, et a révélé une poche de liquide autour de son petit coeur.
Je culpabilise tellement!!!

Il se traîne, je dois le poser dans sa litière et l'en sortir, son arrière train ne le porte plus.

Rien à faire qu'attendre, et encore attendre.....
Dorénavant, il sera sous perfusion un jour sur deux et aura de la cortisone tous les jours.
J'ai tellement peur qu'il meure...chaque fois que je le depose, je me demande s'il sera toujours là quand je reviendrai le chercher.

J'arrive à lui faire manger un peu de sardine, je le garde prés de moi, au chaud, car en plus de tout ça, il est en légère hypothermie et n'arrive pas à atteindre une température correcte malgré la bouillote.
Il ne fait plus de selles sans aide médicamenteuse, mais heureusement urine sans difficulté.

Nous craignons une atteinte rénale aussi, une prise de sang a revélé que non, pour l'instant ses reins ont été epargnés.

Il reprends peu à peu un peu de vie, a encore du mal à contrôler son train arrière.
Je veille sur lui comme une maman poule et ne suis plus que l'ombre de moi-même, je ne pense plus qu'a lui.

J'ai été trés inquiète pour lui, et extrêmement fatiguée par mes nuits blanches.
Aujourd'hui, il a de la cortisone un jour sur deux, a repris du poids, respire toujours un peu fort, la poche autour de son coeur s'est résorbée mais conserve la fibrose aux poumons.

Il joue, n'a plus le regard comateux, et ronronne!!!
Oui, il ronronne à nouveau, car il n'arrivait même plus à ça!

Je le ramène demain, pour une nouvelle radio des poumons, et peut-être une autre prise de sang.
Je croise les doigts trés fort.
Ce sera long, trés long, plusieurs mois peut-être pour que ses poumons se "refassent", c'est ce que j'espère; que sa croissance fasse que ses poumons n'ait pas de sequelles irreversibles.

Voilà ce qui a fait que je n'ai pu être présente autant que je le souhaitais avec vous.

Je suis restée confiante et positive tout au long de cette petite mésaventure.
Il est un chaton tout particulier dans mon coeur, et je souhaiterai qu'il trouve une famille adorable avec lui, quand le moment sera venu pour lui d'en trouver une.

Je voulais là aussi vous faire part de cette histoire, et vous sensibiliser sur cette plante qui est en apparence innofensive.
Méfiez-vous de vos bambous.....à present, j'en repère un à 10 mètres!!

Hallucinations, perte d'equilibre, troubles neuro, pulmonaires, cardiaque, ulcères, déshydratation, hypothermie,......je ne suis pas prête d'oublier ces dernières 3 semaines!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Tata Bastet
Bénévole
avatar

Nombre de messages : 19813
Age : 99
Prénom : Françoise
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: La mésaventure de Delvoux   Dim 28 Déc 2008 - 18:38

vous avez bien fait , Valérie , de nous raconter cela ;
ça fait partie des infos à savoir , lorsqu'on héberge des chats study
merci pour avoir pris la peine de nous expliquer ce danger
amicalement
Françoise flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mésaventure de Delvoux   Dim 28 Déc 2008 - 20:28

pauvre Val... je comprend mieux ton absence en effet.. j'avais compris que quelque chose clochait, mais quoi???

tu as fait preuve de bp de courage mais aussi de pugnacité et heureusement, tu lui as sauvé la vie... vrai que le bambou n'est pas marqué comme plante toxique... c'est une info on ne peut plus importante que tu nous apportes là; car il faut faire circuler.

Val, tout va rentrer dans l'ordre maintenant, sois patiente , et tit Devoux va reprendre sa tite vie normale, et se refaire une bonne santé. La maison est bonne, nous sommes en pleine confiance.

Tu as été très courageuse, je comprend ton désarroi sur le moment. Dur dur... mais tout s'arrange et c'est le principal.

Suis preneuse si tu as l'adresse de ce site où le bambou est déclaré toxique pour le chat. Car je ferais circuler... je ne le savais pas ,non plus.

Merci pour tout ce que tu fais pour lui, tu es une nounou formidable... love tit câlin à Delvoux
Revenir en haut Aller en bas
simone

avatar

Nombre de messages : 1115
Age : 68
Prénom : Simone
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: La mésaventure de Delvoux   Dim 28 Déc 2008 - 21:22

un grand merçi Valérie B ,je transmet aux personnes qui l'on connu, et prennent régulièrement de ses nouvelles

je suis super contente, tu as fait un boulot du tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Tata Bastet
Bénévole
avatar

Nombre de messages : 19813
Age : 99
Prénom : Françoise
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: La mésaventure de Delvoux   Lun 29 Déc 2008 - 8:32

vu ma (mauvaise ?) manie d'ajouter mon "grain de sel" , après avoir une nouvelle fois relu soigneusement le déroulement de cette histoire , qui aurait pu être tragique ,
je trouve que le vétérinaire a été bien "léger" de mettre 4 LONGS jours à se renseigner sérieusement et à vous prendre ENFIN au sérieux , Valérie

c'était faire peu de cas de la vie de Delvoux et de votre détresse

j'arrête là mes critiques , sachant que je les ai édulcorées , par respect pour les lecteurs du forum ,et en pensant qu'il y a parmi eux , peut-être , des personnes exerçant la belle profession de vétérinaire ;
on ne peut pas généraliser ce qui reste à mes yeux une exception , un manque de clairvoyance

BRAVO pour votre ténacité , Valérie , qui a sauvé la vie de Delvoux love

amicalement , Françoise flower
Revenir en haut Aller en bas
Valerieb
Admin
avatar

Nombre de messages : 28237
Prénom : Valérie
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: La mésaventure de Delvoux   Lun 29 Déc 2008 - 9:23

Il est vrai que 4 jours sont trés longs...surtout dans l'angoisse.

Mais Delvoux ne présentait aucun signe d'intoxication classique, pas de vomissements, bave, diarrhées ou je ne sais quoi,qui aurait fait que le diagnostic de l'empoisonnement aurait été établi dés le départ.

En temps que professionnel, le véto a d'abord voulu écarter toutes les maladies possibles, avant de finalement partir sur le fait qu'il s'agissait bien d'une intoxication hors du commun.
C'est la première fois qu'un cas comme ça se présentait à eux.
Ce qui a pu "sauver" Delvoux, c'est justement le fait que je l'ai vu grignoter mes plantes et ai fait des recherches poussées en ce sens.

Quand je pense qu'il avait tous les symptôme d'une PIF, et que j'ai passé quelques heures en croyant qu'il était condamné....cela a été trés dur à vivre, car tout espoir était vain!
Mais une chose me fait peur, c'est qu'il a pu y avoir d'autres chatons dans le même cas, et que personne n'a jamais su quel mal les avaient frappés ou "tués".

Que cette mauvaise expérience serve au moins à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mésaventure de Delvoux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mésaventure de Delvoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chats Libres de Colomiers :: Entre nous.... :: Le coin Chat-potage-
Sauter vers: